GESTION DE LA DOULEUR

La douleur est difficile à définir car elle est personnelle et subjective : tout le monde possède les mêmes mécanismes de déclenchement de la douleur, et cependant, chacun la ressent différemment. La douleur est une sensation complexe à la fois  physique et émotionnelle. Elle se traduit par :

  • une sensation physique (j’ai mal au dos, à la tête…)
  • une émotion (inquiétude, anxiété, peur …)
  • un comportement qui correspond à notre manière de réagir à cette douleur (cris, plainte, langage du corps ( grimaces, positionnement du corps…)
  • une réaction mentale avec des pensées qui correspond à notre façon de la gérer, de lui donner un sens, de chercher à l’oublier ou vivre avec ( ça recommence, ça va passer, j’en ai marre…etc)

La sophrologie va agir sur la douleur en complément d’un suivi médical (médecin, ostéopathe…) ainsi que  d’autres approches non médicamenteuses de la douleur comme les thérapies cognitives et comportementales. Ses axes de travail sont les suivants :

  • Relaxation profonde et guidée (relâchement musculaire, relaxation sensorielle)
  • Apprentissage de la respiration abdominale et du souffle dirigé
  • Apprentissage de la substitution sensorielle
  • Acquérir la capacité d’observation des tensions
  • Accueil des perceptions sensorielles parfois enfouies
  • Perception du  schéma corporel
  • Formulations positives
  • Etre acteur de son mieux-être, formulation positive d’objectifs, entrainement